01 84 23 47 73

Récupération de données

 

Contactez-nous pour plus d'information

 

Nous effectuons un diagnostic de votre matériel, si il s’agit d’un problème logique, nous pouvons récupérer les données via un logiciel professionnel spécialisé car  il est possible de pouvoir accéder aux fichiers de votre équipement, si celui-ci ne présente pas de dommages physique.

Vous devez également fournir un autre support pour la récupération des données : autre clef usb, disque dur externe, etc..

La vente d’un nouveau support est également possible sur simple demande.

Les pannes mécaniques sont parmi les plus problématiques car il est nécessaire d’ouvrir le disque dur pour procéder à la réparation. Or, un disque dur est un support d’une infinie fragilité, l’utilisation d’une salle propre de classe 100 est indispensable pour éviter le dépôt de particules sur les plateaux du disque.
Les symptômes :
  • Bruit de claquement , disque non reconnu dans le bios, légère vibration du disque.

Les causes :

  • Tête de disque durDes têtes de lecture endommagées : Les têtes du disque sont incapables de lire et se repositionnent en permanence d’où un son de “clic-clac” incessant. Si un son métallique se produit, le disque a peut-être subi un “headcrash” (la tête est entrée en collision avec le plateau). Dans les 2 cas, il faut de toute urgence arrêter la machine et nous envoyer le disque abîmé.
  • Un mauvais fonctionnement du moteur :si un grincement léger se produit (le disque vibre alors très légèrement) il est possible que le moteur soit défectueux.
Attention ouverture d'un disquePuis-je ouvrir mon disque dur ?
Surtout pas ! Vous risquez d’endommager définitivement votre disque dur.
En effet, la moindre poussière sur les plateaux d’un disque dur (de l’ordre du µm) peut entraîner un “head crash” (les têtes entrent en contact avec les plateaux) et l’endommager.

Une salle blanche ISO 5 classe 100 est nécessaire pour effectuer une réparation d’ordre mécanique sur un disque dur.

Il faut également utiliser des gants, lunettes, combinaisons et charlottes spécifiques car les mains, la respiration et les cheveux libèrent à chaque mouvement un nombre important de particules susceptibles de contaminer les plateaux.

Certains clients nous envoient des disques dur déjà ouverts à l’air libre.

Malheureusement, il est très difficile de récupérer des données si les plateaux sont endommagés ou contaminés par les particules.

Très souvent les récupérations seront partielles ou de mauvaise qualité.

Ce cas-là est généralement le moins grave puisque le disque dur en lui-même n’est pas endommagé, ou seulement un peu fatigué.
Il est possible de récupérer les données sans intervention sur les composants électroniques ou passage en salle blanche.

Bien souvent, la perte de données est causée par l’utilisateur suite à une mauvaise manipulation.
Les données sont la plupart du temps récupérables car elles sont présentes sur le disque mais désorganisées ou défectueuses.
Il est donc impossible de les lire à partir d’un système d’exploitation classique, Windows ou autre.

Message d'erreur.

Les pannes logiques peuvent être provoquées par :

  • Une erreur de boot : Il est impossible d’amorcer le disque à cause d’une table de partition endommagée.
    (“no boot device found”).
  • La perte d’une partition : Une partition n’est plus visible ou plus accessible à partir du Poste de Travail Windows.
  • Un virus : Certains virus sont destinés à endommager votre machine (suppression de partition ou de fichiers, formatage.).
    Pensez à mettre votre antivirus à jour régulièrement pour éviter ces problèmes.
  • Des données effacées : Des données effacées par mégarde ou volontairement par l’utilisateur.

Attention aux scanDisk, réinstallation du système ou installation de logiciels, formatage Votre disque semble physiquement sain :

Si vous avez perdu vos données et que votre support semble physiquement sain, n’effectuez surtout aucune opération sur le disque :

ScanDisk, réinstallation du système ou installation de logiciels, formatage.

Toute tentative ne peut que détruire les données récupérables ou endommager le disque si celui-ci est fragile

(ex. laisser scanner le disque dur pendant plusieurs heures avec des logiciels inadaptés aux récupérations difficiles).

Si le disque dur semble avoir un problème plus grave (lenteurs, claquement…) mais qu’il est encore reconnu, l’utilisation de logiciels ne fera que l’endommager encore plus.

 Dans ce cas, il est possible de récupérer les données avec un logiciel professionnel spécifique.